Manuel Gea (55 ans) a été élu président du think-tank indépendant des biotechnologies Adebiotech lors de l’assemblée générale du 27 janvier dernier. Il succède à Rémy Urbain, Directeur Partenariats Scientifiques chez LFB Biotechnologies. Durant ces 20 dernières années, Manuel Gea a activement contribué à la création du LEEM Biotech, de Paris Biotech santé, du pôle Medicen pour faire émerger la filière biotechnologies. Vous êtes centralien? Décrivez-nous votre parcours? Je suis actuellement un acteur des biotechnologies, mais il faut savoir que c’est ma troisième vie. Centrale m’a apporté les connaissances scientifiques et technologiques. Mais ensuite, j’ai fait le choix d’obtenir un DEA de sociologie des organisations à Dauphine : j’ai particulièrement étudié la sémantique générale, l’art de sortir du cadre. Vous connaissez l’expression « la carte n’est pas le pays ». Je tire un peu sur Descartes qui prétend résoudre les problèmes avec une approche logique en le découpant en petits bouts pour tenter de résoudre chacun d’eux un par un. J’obtiens alors une solution sous-optimisée. Le principe de la sémantique générale c’est de définir le cadre du problème et d’en sortir pour trouver […]

Accès restreint

Vous devez être abonné(e) et connecté(e) pour lire la suite

Déjà abonné(e) ? Identifiez-vous

S'abonner Acheter 4.99 €