? Cerenis Therapeutics a perdu deux tiers  de sa valeur le 2 mars 2017 suite à l’échec de l’essai clinique de phase II mené sur le CER-001 (étude Carat) chez des patients ayant subi un syndrome coronarien aigu. Les résultats n’ont pas montré de différences statistiques entre le CER-001 et le groupe placebo quant au principal paramètre clinique, la variation du pourcentage du volume d’athérome. Depuis cette annonce, les partenaires financiers de la société implantée à Labège annoncent tour à tour leur sortie du capital. JP Morgan Asset Management a annoncé ne plus détenir aucune action de l’entreprise pour le compte de ses clients. Alta California Management Partners IV et Sofinnova Partners ont tous deux allégé leur participation dans l’entreprise. Le titre Cerenis qui oscillait depuis un an autour des 8 euros ne cote plus que 1,93 euros jeudi 16 mars 2017. Le CER-001 est le produit le plus avancé du portefeuille de Cerenis qui développe également le CER-009, un premier candidat-médicament dans sa catégorie, celle des agonistes du récepteur P2Y13 (entre en développement clinique dans la NASH et la dyslipidémie).

 

Catherine Zivi