Genopole soutient l’innovation dans les domaines de la génomique et des biotechnologies dans une perspective d’amélioration des soins de santé et de développement économique. Interview de Jean-Marc Grognet, directeur de Genopole (Evry-Essonne) depuis février 2017, vice-président recherche de Medicen et auparavant, au CEA, directeur de l’institut de biologie et technologie de Saclay puis de l’institut d’imagerie bio-médicale. Vous avez été sélectionné par le French Tech Visa? Oui, nous avons été sélectionnés par le gouvernement français. Cela répond à notre plan stratégique 2025 dont l’ambition est notamment de renforcer notre prospection internationale pour attirer des talents étrangers. C’est précisément le but du French Tech Visa. La dimension internationale de Genopole se développe. Pour exemple, Illumina, leader mondial du séquençage, a décidé de s’implanter en novembre dernier à Genopole, dans le cluster de la génomique,  considérant que c’est l’endroit où il faut être, c’est un signal fort. Vous avez signé un accord avec un cluster québécois ? A BIO 2017 à San Diego, nous avons signé un accord avec le cluster québecois Neomed. L’idée est de favoriser les échanges entre nos entreprises. C’est […]

Accès restreint

Vous devez être abonné(e) et connecté(e) pour lire la suite

Déjà abonné(e) ? Identifiez-vous

S'abonner Acheter 4.99 €