idnest stent

La start-up strasbourgeoise ID NEST Medical s’installe comme un acteur majeur parmi les concepteurs de dispositifs permettant de traiter les problèmes veineux et artériels grâce à de nouveaux stents « clipsables » après insertion dans l’organisme. La nécessité d’implanter des stents « multi-branches » pour traiter certaines pathologies circulatoires est une opération particulièrement délicate, notamment pour les patients fragiles. Le professeur Nabil Chakfé, chef du service de chirurgie vasculaire et de transplantation rénale au Nouvel Hôpital Civil de Strasbourg (Hôpitaux Universitaires de Strasbourg) a donc décidé, en 2010, de « réinventer » les endoprothèses vasculaires pour pouvoir les utiliser facilement au niveau des bifurcations. Le défi est de taille, puisqu’il faut connecter plusieurs endoprothèses pour réaliser un ensemble à la fois souple et résistant. Avec Bernard Durand, spécialiste de mécanique à l’Université de Haute Alsace, à Mulhouse, il réfléchit alors à un stent, composé d’endoprothèses « branches » qui se connecteraient à une endoprothèse « mère » in situ après avoir été introduites par différentes voies. L’idée séduit rapidement plusieurs autres chirurgiens de renom, en France, en Europe et aux États-Unis qui y voient, eux aussi, […]

Accès restreint

Vous devez être abonné(e) et connecté(e) pour lire la suite

Déjà abonné(e) ? Identifiez-vous

S'abonner Acheter 4.99 €