Santé humaine

Actualité

La BEI attribue 20 M€ à Da Volterra pour lutter contre les maladies infectieuses

La Banque européenne d’investissement (BEI) et la société biopharmaceutique Da Volterra ont conclu un accord de financement de 20 M€. Il s’agit d’un financement clé, dédié aux développements cliniques de Da Volterra, pour la prévention et le traitement des maladies infectieuses graves et les maladies nosocomiales dans un contexte lié à  la résistance aux antibiotiques.

« Da Volterra compte parmi les rares sociétés au monde à disposer d’un nouvel agent en développement clinique pour la prévention des infections à Clostridium difficile et à l’émergence de bactéries résistantes, en protégeant la flore intestinale des altérations induites par les traitements antibiotiques » déclare Florence Séjouné, présidente de Da Volterra.

Cette opération réalisée au titre du mécanisme InnovFin IDFF (Infectious Diseases Finance Facility), démontre la détermination de l’UE de s’attaquer aux grands problèmes de santé publique. Cet instrument H2020 permet de financer des projets à haut risque dans le domaine des maladies infectieuses : développement de vaccins, de médicaments, de dispositifs médicaux et de diagnostic ainsi que des infrastructures de recherche. En France en 2016, 38% des investissements du Groupe BEI ont été consacrés au soutien des entreprises, de l’innovation et de la R&D sur un total de 9,3 Mds €.