Medteche-Santé

Article

Télémédecine : des économies substantielles pour l’assurance maladie

  Les économies réalisables grâce au recours à la télémédecine dans l’hypertension artérielle (HTA), le cancer de la prostate et le diabète de type 2 sont estimées à 356 M€ par an, soit 6 à 21 % du coût actuel de la prise en charge des patients. « La télémédecine s’impose désormais comme une évidence, car elle permet de diagnostiquer et soigner avec les mêmes exigences de qualité que les actes médicaux classiques », estime Philippe Lamoureux, Directeur général du Leem. Problème : l’absence, jusqu’à présent, de données précises pour évaluer ses gains d’efficience. L’étude réalisée par IQVIA pour LaJaPF*, avec le soutien du Leem, vient pallier ce manque, en modélisant l’impact économique de la télémédecine dans l’hypertension artérielle, le cancer de la prostate et le diabète de type 2. La méthodologie suivie est inédite : l’étude de publications recensant des interventions de télémédecine sur ces trois pathologies s’est en effet accompagnée d’une analyse des données de vie réelle, extraites de l’EGB, une base de l’assurance-maladie. Comme l’explique Patrick Errard, Président de LaJaPF, « c’est la première fois que l’on regardait des actes réels effectués […]

Accès restreint

Vous devez être abonné(e) et connecté(e) pour lire la suite

Déjà abonné(e) ? Identifiez-vous

S'abonner Acheter 2.50 €