Santé humaine

Actualité

Gilead et l'OMS annoncent un partenariat de 5 ans contre la leishmaniose

Gilead Sciences, Inc. a annoncé  un partenariat de cinq ans avec l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) portant sur sa contribution à hauteur de 20 millions de dollars en financements et dons de médicaments, pour faciliter l’accès aux outils diagnostics et au traitement de la leishmaniose viscérale (LV). Dans le cadre de cette collaboration, Gilead fera don de 380 000 flacons d’AmBisome (amphotéricine B liposomale, injectable) afin de répondre aux besoins de l’OMS pour traiter la LV dans les principales régions d’endémie, dont le Bangladesh, l’Éthiopie, l’Inde, le Népal, le Sud-Soudan et le Soudan. La LV, également appelée kala-azar, est la seconde parasitose au monde, par rang de mortalité, et elle touche 300 000 personnes par an.

Le soutien apporté par Gilead au programme de lutte contre la leishmaniose de l’OMS a débuté en 1992. En décembre 2011, Gilead a étendu son partenariat en faisant don de près de 445 000 flacons d’AmBisome® pour traiter plus de 50 000 personnes sur cinq ans, et en faisant passer le nombre de centres de traitement de la LV de moins de 15 en 2011, à plus de 160 en 2015.

Gilead est l’un des 20 signataires initiaux de la « Déclaration de Londres » sur les Maladies Tropicales Négligées – programme coopératif d’éradication des maladies lancé en janvier 2012. Cette déclaration était inspirée par la feuille de route 2020 de l’OMS, visant à l’éradication des maladies tropicales négligées.