Santé humaine

Actualité

Abivax annonce les résultats positifs de son essai clinique de Phase 2a avec ABX464 en traitement par voie orale de la rectocolite hémorragique

Le cours de l’action d’ABIVAX sur Euronext (ABVX) a bondi suite à  l’annonce mardi 4 septembre des premiers résultats prometteurs de son essai clinique de phase 2a, ABX464-101, conduite chez 32 patients réfractaires aux anticorps monoclonaux anti-TNF ou aux corticostéroïdes pour le traitement de la rectocolite hémorragique modérée à sévère (RCH). Une maladie grave et chronique qui touche plus de 2,7 millions de patients dans le monde ayant des besoins médicaux élevés et non satisfaits.

Cette étude clinique de phase 2a randomisée, en double aveugle et contrôlée par placebo, visant à évaluer l’innocuité et l’efficacité de 50 mg d’ABX464 administré quotidiennement par voie orale sur deux mois chez des patients atteints de RCH. Elle a été menée dans 15 centres de six pays européens : France, Belgique, Allemagne, Autriche, Hongrie et Pologne.

Les résultats indiquent qu’ABX464 est sûr et bien toléré ; ils mettent en évidence une efficacité statistiquement significative, basée à la fois sur des critères cliniques et endoscopiques : une amélioration du taux de rémission clinique de 3,2 fois supérieure et une cicatrisation de la muqueuse de 4,5 fois supérieure au placebo.

Le mécanisme d’action innovant et « first in class » de l’ABX464 est fondé sur une expression amplifiée de miR124, un puissant microARN antiinflammatoire naturel, découvert par le laboratoire coopératif Abivax-CNRS de Montpellier, dirigé par le Pr Jamal Tazi. Il a été démontré qu’ABX464 cible le Cap Binding Complex (CBC) et que, via cette liaison, il renforce les fonctions biologiques de ce complexe dans la biogenèse de l’ARN cellulaire, y compris l’épissage. Ainsi, la molécule agit à l’intérieur des cellules immunitaires affectées pour préserver l’intégrité de l’ARN nouvellement synthétisé dont elle renforce l’expression et l’épissage pour générer miR-124.

«  Sur la base de ces résultats très positifs et prometteurs, Abivax lancera sans tarder une étude clinique de phase 2b en Europe, avec des contributions potentielles sur la conception de l’étude par des experts médicaux américains reconnus, ainsi que par la FDA. En outre, ces données nous encouragent fortement à conduire des essais cliniques de phase 2 pour d’autres maladies inflammatoires chroniques, y compris la maladie de Crohn » a déclaré le Pr. Hartmut Ehrlich, MD, Directeur Général d’Abivax.

Le financement par emprunt structuré de 20 M€ (23,41 M$) obtenu en  juillet dernier par Abivax auprès de Kreos Capital «  fournira les ressources supplémentaires nécessaires pour achever les études de phase 2b avec ABX464 pour le VIH et la colite ulcéreuse, ainsi que l’étude de phase 1/2 d’ABX196 dans le carcinome hépatocellulaire» a précisé Didier Blondel, Directeur Financier d’ABIVAX.