« La nouvelle stratégie d’Alsace BioValley a été définie par des industriels pour des industriels, en s’appuyant sur une recherche académique de tout premier ordre » déclare Jean-Yves Bonnefoy, CEO d’ElsaLys Biotech, président du pôle Alsace BioValley, un pôle santé à vocation mondiale. Dans un contexte économique difficile, la croissance des entreprises ETI, en phase de croissance et d’innovation, profiteront de l’appui concret d’Alsace BioValley. L’Etat, la Région Alsace, la Communauté Urbaine de Strasbourg et la Communauté d’agglomération de Mulhouse, les principaux financeurs publics, viennent de renouveler leur confiance au pôle de compétitivité Alsace BioValley centré sur les innovations thérapeutiques (nouveaux médicaments et dispositifs médicaux) dans le cadre du nouveau contrat de performance 2013-2018. Depuis 2005, ce sont 473 projets collaboratifs de R&D qui ont été labellisés (ANR inclus), 3266 emplois créés, 62 entreprises innovantes créées, 7 entreprises coachées à la levée de fonds , comme par exemple Defymed, start-up innovante dans le domaine du diabète, qui accompagnée par le pôle, a réussi une levée de fonds de 1,2 millions d’euros.

Alsace BioValley se fixe 7 nouveaux axes stratégiques : chimie et biologie, ARN et ribosome, « drug delivery », robotique médicale, dispositifs médicaux implantables, outils de simulation et modélisation et chirurgie mini-invasive. Le pôle poursuit ses efforts auprès des entreprises alsaciennes de la Santé, tout en élargissant son périmètre d’intervention vers de nouveaux territoires sectoriels – entreprises alsaciennes pouvant trouver des débouchés dans le domaine de la santé – et géographiques (Grand-Est de la France, mais aussi Bade-Würtemberg et cantons du nord-ouest de la Suisse). Côté infrastructures et formation, Alsace BioValley poursuit la création de son usine-école EASE pour les métiers de la production en salles blanches, mais aussi du Campus des technologies médicales dans le centre de Strasbourg. Priorité est donnée aux actions qui induisent un bénéfice rapide et concret aux entreprises et aux équipes de recherche académique et leur permettent de créer une start-up ou de l’emploi.