Lettre BiotechInfo 3.0   L’ANSM (Agence Nationale de Sécurité des Médicaments) a donné son feu vert pour un premier essai clinique chez l’homme de l’AZP2006 dans le traitement des maladies neurodégénératives.   L’AZP 2006 est un candidat médicament doté d’un mécanisme d’action original ayant démontré des propriétés sur deux voies connues (Amyloïde et Tau) de la maladie d’Alzheimer. Il vise à traiter plusieurs pathologies neurodégénératives, sans traitement à ce jour: les Tauopathies, incluant la maladie d’Alzheimer, les Démences Fronto-temporales (DFT), et la Paralysie Supranucléaire Progressive (PSP). Cette spin-off de l’Inserm a été créée en 2007 par deux chercheurs, André Delacourte, de l’INSERM, et le Pr Patricia Melnyk, experte en chimie médicinale de l’Université Lille 2, qui ont déposé un brevet protégeant une famille de molécules. En 2008, la société a réalisé une première levée d’amorçage de 800 000 euros pour développer la protéine APP. Cette molécule de synthèse agit sur la régulation de l’autophagie : les essais précli- niques ont démontré des effets protecteurs et préventifs de la mort neuronale liée aux Tauopathies. Un dossier réglementaire a été constitué […]

Accès restreint

Vous devez être abonné(e) et connecté(e) pour lire la suite

Déjà abonné(e) ? Identifiez-vous

S'abonner Acheter 4.99 €