Santé humaine

Brève

Autisme et schizophrénie : pourquoi les hommes sont plus touchés

De nombreuses recherches ont montré que le sexe des sujets modulait de risque de développer certaines pathologies, comme l’hypertension, le diabète ou l’arthrose mais aussi certaines atteintes psychiatriques. Alors que la dépression et l’anxiété concernent davantage les femmes, les troubles du neurodéveloppement touchent plutôt les individus de sexe masculin. Les hommes souffrent ainsi plus d’autisme et de schizophrénie que les femmes.

Pour mieux comprendre les mécanismes moléculaires qui sous-tendent ces disparités Tracy Bale et ses collègues, de l’Université du Maryland, se sont intéressés à la vie intra-utérine et notamment à une voie moléculaire qui joue un rôle-clef dans la santé placentaire impliquant l’enzyme OGT (O-linked N-acetylglucosamine transferase). Leur étude réalisée sur des souris a montré que cette protéine agissait durant la grossesse sur le profil d’expression des gènes, et in fine le neurodéveloppement, en fonction du sexe. Les chercheurs ont découvert que des taux élevés de cette enzyme dans le placenta protégeaient les embryons femelles du stress durant la grossesse, grâce à des régulations épigénétiques, et notamment la triméthylation de la lysine 27 de l’histone H3. Les ARNmOGT et les protéines OGT sont plus nombreux dans les placentas d’embryons féminins que masculins,  chez la souris comme chez l’Homme. Situé sur le chromosome X, le gène OGT met ainsi les embryons femelles à l’abri des perturbations (variation d’alimentation, stress, infection …) qui affectent l’environnement maternel et prévient notamment la survenue de troubles du neurodéveloppement lors de la vie fœtale. Des résultats qui rejoignent ceux obtenus lors d’une précédente étude. L’équipe avait en effet déjà montré, chez le modèle murin, qu’un stress affectant le père pouvait, via des modifications épigénétiques survenant dans les spermatozoïdes, affecter le développement du cerveau de la descendance.

Bridget M Nugent et al. (2018) Nature Communications 9, Article number: 2555