Santé humaine

Actualité

BioCellVia évalue pour la pharma l'action des molécules au stade pré-clinique

La start-up marseillaise commercialise son programme numérique d’analyse d’images dédié à la NASH, après en avoir développé trois dans le domaine respiratoire. Fiabilité, précision et rapidité caractérisent sa technologie entièrement automatisée. « Nous faisons partie des experts mondiaux de la fibrose pulmonaire » déclare d’emblée Olivier Julé, le PDG de BioCellvia, une société créée en 2011 qui vient d’installer ses nouveaux locaux au centre de Marseille. La société  a déjà co-signé en janvier 2017 un article scientifique avec Boehringer Ingelheim sur la fibrose idiopathique pulmonaire (IPF) paru dans la revue PLOS One. Elle vient d’achever le développement d’un nouveau programme numérique d’analyse d’images histologiques spécifiquement consacré à la NASH et en lance la commercialisation. Basé sur le machine learning et l’intelligence artificielle, il évalue l’efficacité des molécules et le niveau de sévérité de la maladie en phase pré-clinique. « Il intéresse déjà un nombre considérable de laboratoires. C’est une étape-clé dans le développement de BioCellvia. Avec ce test d’analyse d’images dédié à la NASH, nous devrions faire un grand bond en avant » prévoit le PDG, au retour du salon BIO 2018 à Boston. […]

Accès restreint

Vous devez être abonné(e) et connecté(e) pour lire la suite

Déjà abonné(e) ? Identifiez-vous

S'abonner Acheter 4.99 €