Santé humaine

Communiqué de presse

BIOCITECH accueille les 22èmes Journées des Jeunes Chercheurs de la SCT

 

Biocitech, la cié des entreprises de santé et de biotechnologies, a accueilli  du 4 au 6 février  2015 les 22e Journées des Jeunes Chercheurs, organisées chaque année par la
Société de Chimie Thérapeutique (SCT).

Ce congrès européen accessible à tous, consacré à l’utilisation de la chimie pour la découverte de nouvelles molécules thérapeutiques, ou « Drug Discovery Chemistry », aura rassemblé plus de 350 étudiants, jeunes doctorants, post-doctorants et chercheurs confirmés issus de la recherche ou de l’industrie, venus de France et d’Europe.  Soit une hausse de fréquentation de 60% par rapport à 2014 : 50% des inscrits viennent d’universités européennes, ce qui prouve l’intérêt de cette manifestation.

Une trentaine de jeunes chercheurs français et étrangers sélectionnés ont pu présenter leurs travaux via des communications orales durant le congrès. L’événement a également accueilli des chercheurs confirmés reconnus au niveau mondial pour leur expertise
dans la « Drug Discovery Chemistry ». Les professeurs K.-H. Altmann (ETH, Zürich), M. Botta (Université de Sienne), D. Letourneur(Université Paris XIII) et A. Nonell-Canals (Mind the Byte, Barcelona)ont donné des « plenary lectures » de 45 minutes sur leurs sujets deprédilection.

Le congrès bénéficie du soutien de plusieurs universités (Paris-Nord, Paris-Diderot, Paris-Descartes et Paris-Sud), et du laboratoire pharmaceutique Servier. La présence des entreprises résidentes de Biocitech, de grands laboratoires pharmaceutiques et d’industriels du domaine des biotechnologies a permis aux jeunes chercheurs de s’entraîner à se présenter devant des recruteurs, notamment par le biais des ateliers-carrière et du networking.

Parmi les faits marquants de cette 22e édition, l’Institut de Recherche Servier a remis le Prix d’Encouragement à la Recherche en Chimie Thérapeutique au Professeur R. Frederick (UCL, Louvain) et au Dr. M. Fonvielle (Centre de Recherche des Cordeliers, Paris) et le Prix de la Vocation à E. Deau (ICOA, Orléans) et M. Bouët (IRCOF, Rouen).
Ces lauréats ont pu donner des « keynote lectures » donnant de la visibilité internationale à leurs travaux.

Un jury d’experts académiques et industriels européens a attribué près de 8 000 euros de récompenses financées par la SCT pour les meilleurs travaux présentés lors du congrès. Parmi ces prix figurent des bourses de participation au congrès annuel de l’ACS, aux
Etats-Unis, au congrès de l’EFMC ainsi que pour les 51èmes Rencontres Internationales de Chimie Thérapeutique (RICTs) organisées par la SCT.

« Notre politique de tarification particulièrement basse fait de ces journées l’un des congrès de drug discovery chemistry les moins chers d’Europe, » indique Luc Demange, membre du comitéd’organisation des Journées au sein de la SCT et enseignant chercheur
à l’Université Paris-Descartes et à l’Institut de Chimie de Nice.

«Grâce à cela, nous pouvons accueillir les chercheurs de demain d’où qu’ils viennent, leur offrir un programme scientifique de très haute qualité et une tribune internationale afin de former ces prochaines générations de scientifiques qui développeront les molécules du
futur. »

« Nous sommes heureux d’accueillir un événement d’une telle ampleur au sein de Biocitech, la cité des industries de santé et des biotechnologies. Cet événement correspond à notre état d’esprit puisqu’il s’agit d’instaurer une synergie entre les jeunes
docteurs issus d’une formation académique et les industriels du secteur des biotechnologies, un secteur en plein essor », souligne Jean-François Boussard, président de Biocitech. « Nous sommes ravis d’avoir contribué au succès des 22e Journées des Jeunes Chercheurs de la SCT en instaurant un véritable dialogue entre les sociétés résidentes et de jeunes chercheurs passionnés venus de France et d’Europe