Santé humaineMolécules

Interview

Changement de cap : Domain Therapeutics veut internaliser le développement de traitements ciblant les RCPG découverts avec ses technologies

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur google
Partager sur reddit
Partager sur tumblr
Partager sur pinterest
biotech info articles pascal neuville carre h

Interview de Pascal Neuville, PhD en biologie cellulaire et moléculaire, DG de Domain Therapeutics depuis 2008 Domain Therapeutics est située à Strasbourg, en Alsace, une région célèbre pour ses prix Nobel en chimie ? Pascal Neuville : Oui, nous avons trois prix Nobel en chimie, Jean-Marie Lehn (1987), Jean-Pierre Sauvage (2016) et Martin Karplus (en 2013) mais aussi Jules Hoffmann (en 2011) en biologie. C’est une région très riche pour le mélange des deux compétences nécessaires à faire des médicaments, la chimie et la biologie. Et puis historiquement c’est toute la vallée du Rhin qui est riche avec des groupes comme Roche et Novartis à Bâle, et en descendant la partie allemande de la vallée du Rhin avec les villes de Fribourg et Heidelberg, très connues pour la biologie. C’est un très bel endroit pour découvrir et développer des médicaments. Domain Therapeutics a ses laboratoires à Illkirch Graffenstaden avec d’autres entreprises comme Biosynex, qui a connu une croissance phénoménale avec les tests de diagnostic de la COVID-19, ou Transgène, active dans le domaine du vaccin. Nous sommes en effet situés au sein […]

Accès restreint

Vous devez être abonné(e) et connecté(e) pour lire la suite

Déjà abonné(e) ? Identifiez-vous

S'abonner Acheter 9.90 €