Santé humaine

Actualité

Chaque organe a sa propre horloge biologique

L’efficacité d’un médicament dépend-elle de l’heure à laquelle il est administré ? Oui, si l’on en croit les travaux réalisés par une équipe de recherche internationale emmenée par Howard Cooper, de l’Institut Cellule souche et cerveau de l’Université de Bron. Pour arriver à ce résultat, les chercheurs ont cartographié l’activité des gènes d’un primate, le Babouin olive. Ils ont pour cela identifié et quantifié les ARN de plus de 25 000 gènes issus de 64 de ses organes et tissus toutes les 2 heures pendant une journée complète. Après 10 ans d’analyse, ils sont parvenus à plusieurs conclusions majeures. Ils ont tout d’abord constaté que 80 % des gènes exprimés de façon cyclique codent pour des protéines impliquées dans des fonctions essentielles à la vie des cellules :  réplication et réparation de l’ADN, métabolisme cellulaire et élimination des déchets qu’il produit. Ils ont également observé de fortes disparités au sein de l’organisme : le nombre de gène exprimés cycliquement varie beaucoup selon les organes -3000 dans la thyroïde ou le cortex préfrontal par exemple contre 200 seulement dans la moelle osseuse- et les […]

Accès restreint

Vous devez être abonné(e) et connecté(e) pour lire la suite

Déjà abonné(e) ? Identifiez-vous

S'abonner Acheter 4.99 €