Le labex en réseau porté par le laboratoire TIMC-Imag vise à fédérer l’ensemble des compétences scientifiques, médicales et industrielles françaises des CAMI (Computer Assisted Medical Interventions) en structurant un noyau d’équipes de recherche. «Un chirurgien peut utiliser un endoscope à commande vocale ou pédestre qui lui permet d’avoir des images visuelles du champ opératoire, éventuellement enrichies en temps réel par des images pré-opératoires soit scanner, soit IRM, ou per-opératoires (échographiques ou d’imagerie de fluorescence) tout en libérant ses mains pour opérer un patient d’un cancer de la prostate, par exemple » explique Sandrine Voros, une chercheuse de l’équipe de Jocelyne Troccaz au sein du Laboratoire TIMC-Imag, spécialisée dans ce type de recherche. « Cette opération est très délicate, il faut enlever la prostate dans sa totalité (car sinon on risque de laisser des cellules cancéreuses) tout en respectant le sphincter et les bandelettes vasculo-nerveuses dont la lésion peut provoquer des problèmes d’érection ou d’incontinence urinaire » poursuit la chercheuse qui a assisté régulièrement à des opérations au service d’urologie de Grenoble. La formation des scientifiques junior est l‘un des objectifs […]

Accès restreint

Vous devez être abonné(e) et connecté(e) pour lire la suite

Déjà abonné(e) ? Identifiez-vous

S'abonner Acheter 4.99 €