Santé humaine

Actualité

Deinove a signé une option de licence avec la société britannique REDX Pharma pour acquérir leur programme anti-infectieux NBTI

Deinove a signé une option de licence avec la société britannique REDX Pharma pour l’acquisition de leur programme anti-infectieux first-in-class, NBTI (Novel Bacterial Topoisomerase Inhibitor), ciblant les infections à Gram négatif.

En complément du programme AGIR (Antibiotiques contre les Germes Infectieux Résistants) du PIA doté de 14,6 M€ qui consiste en l’exploration systématique de nouvelles souches bactériennes à activité antibiotique, Deinove acquiert un programme optimisé et ciblant les bactéries multi-résistantes à Gram négatif comme Acinetobacter baumannii et Pseudomonas aeruginosa. Ces bactéries font partie de la liste des 12 pathogènes les plus dangereux pour la santé humaine, publiée par l’OMS en 2017. Elles sont notamment responsables de maladies comme la pneumonie nosocomiale (contractée à l’hôpital) qui touche 750 000 patients par an en Europe et aux États-Unis.

Le programme NBTI développé par REDX porte sur une nouvelle classe d’antibiotiques ciblant la topoisomérase bactérienne de type II. Il avait été retenu en 2017 (aux côtés de 10 autres programmes sur une base de 168 demandes) par le consortium mondial CARB-X, l’une des plus importantes initiatives public-privé soutenant la recherche et l’innovation contre les résistances aux antibiotiques. Ce programme a fait l’objet d’optimisation préalable et d’une évaluation in vivo poussée confirmant son potentiel en termes d’efficacité comme d’innocuité. Deinove va poursuivre le travail d’optimisation et de sélection pour une éventuelle entrée en préclinique réglementaire d’une ou plusieurs molécules.

Les molécules de synthèse issues du programme NBTI viennent parfaitement compléter les produits naturels issus des souches Deinove. Ces deux programmes menés en parallèle permettent à cette société de s’attaquer au problème de l’antibiorésistance avec une approche globale. L’accord signé porte sur une option de licence exclusive, Deinove disposant de 9 mois pour confirmer son intérêt pour cette série de molécules et lever l’option. La transaction prévoit un paiement initial et un complément à la levée de l’option.