Industrie

Actualité

Deinove s'engage dans la production d'acide muconique biosourcé

Deinove annonce aujourd’hui avoir obtenu la preuve de concept de production d’acide muconique par une bactérie Déinocoque et décidé du lancement d’une nouvelle plateforme de R&D dans ce domaine.

La société de biotechnologies industrielles montpelliéraine cotée en bourse sur Alternext Paris (ALDEI) développe des procédés innovants de production de biocarburants et composés biosourcés à partir des bactéries Déinocoques.  Ses équipes ont réussi à concevoir, grâce à leurs outils propriétaires d’ingénierie métabolique, une bactérie Déinocoque capable de produire de l’acide muconique, un intermédiaire de chimie particulièrement recherché, à partir de sucres.

Les Déinocoques ont une physiologie adaptée à la production de cette molécule (production d’acide muconique aérobie proche de la physiologie normale de ces bactéries, flux métabolique plus favorable à ce type de fermentation que chez d’autres micro-organismes de référence), ce qui procure un avantage concurrentiel vis-à-vis d’autres technologique.

L’acide muconique est un intermédiaire chimique dont les  dérivés, caprolactam, acide téréphtalique (un précurseur du PET) et acide adipidique sont très largement utilisés dans les industries plastiques (pour l’automobile ou pour les emballages notamment), la production de fibre synthétique pour le textile ou l’alimentation. L’ensemble de ces produits représente un marché mondial de plusieurs dizaines de milliards de dollar

Les phases d’ingénierie viendront ensuite pour accroître les performances de la souche dans des conditions de plus en plus proches de l’industrialisation. Cette étape durera quelques années et bénéficiera du travail réalisé sur la plateforme Deinol (pour les biocarburants de 2ème génération) qui a déjà levé de nombreux points de blocage.Deinove a déjà engagé des discussions avec plusieurs industriels intéressés, susceptibles de s’associer à ce projet.