Santé humaine

Communiqué de presse

DNA Script reçoit 2,2 Me pour un projet de bioproduction destiné aux thérapies géniques et cellulaires

Communiqué de presse

Le fabriquant d’ADN synthétique DNA Script a annoncé aujourd’hui avoir reçu 2,2 million d’euros de financement non-dilutif de Bpifrance au travers du Concours d’Innovation. Ce financement, sous forme de Subvention et d’Avance Récupérable, sont une reconnaissance de la capacité de DNA Script à devenir un leader mondial de la bioproduction pour les thérapies géniques et cellulaires. Ce projet a été sélectionné à la suite de sa labellisation par le pôle de compétitivité Medicen Paris Region.

En raison de la croissance rapide de la génomique, de l’apparition de nouvelles technologies d’édition du génome et de l’augmentation constante des efforts de recherche dans les sciences de la vie, la demande d’acides nucléiques s’est fortement accrue, sans pour autant être toujours satisfaite. Pendant plus de 50 ans, l’ADN synthétique a été produit au moyen d’un procédé chimique complexe, marqué par un certain nombre de lacunes du point de vue de la qualité, des délais d’exécution et de la souplesse du processus de fabrication. A l’inverse, DNA Script est à l’origine d’un nouveau procédé biochimique pour la synthèse de l’ADN et de l’ARN, basé sur l’utilisation d’enzymes hautement performantes. Cette technologie, qui imite la façon dont la nature produit le code génétique, génère des gains de performance, tout en minimisant l’utilisation de produits chimiques agressifs et polluants. En particulier, elle permettra de produire de longues constructions d’ADN, qui sont un composant essentiel des thérapies géniques et cellulaires.

« Ces dernières années, les progrès des thérapies géniques et cellulaires leur ont permis d’obtenir des succès prometteurs en clinique. Toutefois, leur production reste souvent un défi. En particulier, il est difficile d’obtenir des niveaux de pureté suffisants, ainsi qu’une production rapide. L’objectif de ce projet pour DNA Script n’est rien de moins que d’établir un nouveau standard en termes de qualité et de vitesse de production. Ce nouveau financement de Bpifrance nous permettra de démontrer le potentiel de notre technologie pour la fabrication de longues constructions d’ADN à grande échelle », a déclaré Thomas Ybert, co-fondateur et Président de DNA Script