Plus d’un produit cosmétique sur dix vendu dans le monde est aujourd’hui fabriqué au sein de Cosmetic Valley qui incarne, défend et déploie les valeurs de la marque France : innovation, performance, sécurité des produits, respect de l’environnement. Ancrée en région Centre-Val de Loire depuis sa création en 1994, Cosmetic Valley a aujourd’hui vocation à accompagner le développement de l’ensemble de la filière nationale selon son communiqué.

Jean-Luc Fouco, président du directoire ADI, Anne-Laure Bedu, conseillère régionale, Marc-Antoine Jamet, président de la Cosmetic Valley.  Photo Arnaud Lombard
Jean-Luc Fouco, président du directoire ADI, Anne-Laure Bedu, conseillère régionale, Marc-Antoine Jamet, président de la Cosmetic Valley. Photo Arnaud Lombard

L’industrie cosmétique représente 30 milliards d’euros de chiffre d’affaire et 150 000 emplois avec des perspectives de croissance considérables. Après avoir ouvert un bureau en Normandie, Cosmetic Valley basée à Chartres inaugure en janvier 2018 un bureau en Nouvelle-Aquitaine, une des régions phare de la filière française avec 200 entreprises représentent un chiffre d’affaires  de 1 milliard €. On y trouve  notamment des fournisseurs de technologies innovantes et des centres d’expertises reconnus dans le domaine de la valorisation des ressources végétales et de la lipochimie tels que le Centre de Valorisation des Agroressources (CVA) à Brives-la-Gaillarde et l’Institut des Corps Gras ( ITERG) à Bordeaux.

Animée depuis 2013 par l’Agence de Développement et d’Innovation Nouvelle-Aquitaine (ADI), avec l’appui de la Région et en partenariat avec CCI International, la filière cosmétique de Nouvelle Aquitaine a rejoint la Cosmetic Valley dès 2015 et noué un partenariat qui s’est concrétisé par l’organisation d’un congrès sur l’éco-extraction circulaire à Limoges en janvier 2017. Un an plus tard, l’ouverture d’un bureau Cosmetic Valley en Nouvelle-Aquitaine illustre la volonté de tous les acteurs de structurer la filière régionale. Avec le soutien de la région Nouvelle- Aquitaine, Nathalie Simonin, directrice du bureau, travaillera en lien étroit avec les équipes de l’ADI pour accompagner les PMEs : montage de projets d’innovation, mise en place de formations, accompagnement à l’export sur les grands salons professionnels … Son objectif sera également de développer le Domaine d’Excellence Territoriale de la région : Lipochimie et valorisation des Agroressources.

Illustration de cette stratégie, plus de 200 professionnels ont participé à la première édition du tout nouveau congrès LIPIDS & COSMETICS organisé les 25 et 26 janvier à Bordeaux en partenariat avec la Région Nouvelle-Aquitaine, son Agence de développement et d’innovation (ADI-NA) et l’Institut des Corps Gras (ITERG).

Plus de 200 professionnels ont participé à la première édition du congrès Lipids&Cosmetics organisée  les 25 et 26 janvier 2018 à l’Université de Bordeaux.  Photo Arnaud Lombard
Plus de 200 professionnels ont participé à la première édition du congrès Lipids&Cosmetics organisée les 25 et 26 janvier 2018 à l’Université de Bordeaux. Photo Arnaud Lombard