Le professeur Justin Tessié, à gauche, et Jean-Baptiste Leroy, à droite. « Le problème pour l’extraction est de pouvoir modifier les membranes » indique le Pr Justin Teissié, directeur de recherche émérite  CNRS au sein du département Biologie structurale et membranes de l’IPBS ( Institut de Pharmacologie et de Biologie Structurale) UMR CNRS Université de Toulouse Paul Sabatier qui […]

Accès restreint

Vous devez être abonné(e) et connecté(e) pour lire la suite

Déjà abonné(e) ? Identifiez-vous

S'abonner Acheter 4.99 €