Medtech

Santé humaine

Actualité

En pointe sur les méthodes in silico pour la caractérisation d’anticorps

  MAbSilico, spécialisée dans la modélisation mathématique des structures d’anticorps, est la toute dernière émanation du LabEx MabImprove. La start-up est basée sur le Centre de recherche INRA de Tours, qui abrite la plate-forme partenariat Zenoé.   La start-up MAbSilico, dont les statuts devraient être déposés courant juillet, est issue des travaux de recherche de Thomas Bourquard, bioinformaticien, et Astrid Musnier, biologiste, tous deux post-doctorants intégrés à l’équipe Biologie et Bioinformatique des Systèmes de Signalisation (BIOS) au sein de l’INRA de Tours (Indre-et-Loire). Parmi l’équipe BIOS, trois chercheurs Anne Poupon, Eric Reiter et Pascale Crépieux, soutiennent l’initiative dès le départ, étant très impliqués dans ce projet. Les recherches menées par Anne Poupon depuis presque vingt ans sur les questions d’interaction protéine-protéine par des approches bioinformatiques, sont par ailleurs à l’origine des résultats obtenus par les jeunes chercheurs.   « Epitope mapping » L’équipe BIOS a développé des modèles mathématiques utilisés en bioinformatique combinant l’analyse des séquences protéiques, la modélisation des structures 3D et l’apprentissage machine pour caractériser les anticorps. Ces modèles sont ensuite validés expérimentalement. « Ces approches sont très utiles en phase […]

Accès restreint

Vous devez être abonné(e) et connecté(e) pour lire la suite

Déjà abonné(e) ? Identifiez-vous

S'abonner Acheter 4.99 €