Marine

Actualité

Fermentalg teste un puits de carbone à Paris

Fermentalg teste en région parisienne un photobioréacteur urbain, élaboré avec Suez, afin de produire des micro-algues en captant le CO2.

Le spécialiste girondin des microalgues fait du bruit à Paris. Fermentalg réalise un test de puits de carbone en collaboration avec le géant de l’environnement Suez. Ce système est un photobioréacteur à micro-algues installé en milieu urbain ou industriel afin de capter le CO2. Les microalgues photosynthétiques ainsi produites sont directement évacuées par le réseau d’assainissement local et transformées en biométhane, lui même redirigé vers les circuits de gaz de ville.

Dans cette coopération, Fermentalg a apporté son expérience de la culture des micro-algues et de leur transformation tandis que Suez a su créer un système pour les intégrer dans l’environnement urbain et les chaînes de valorisation.

schema Puits de carbone Suez FermentalgUn premier système a été installé en milieu industriel dans une station d’épuration de Colombes, dans les Hauts-de-Seine. Il doit tester l’efficacité du dispositif sur les fumées d’incinération. Le second assurera une grande visibilité à cette collaboration puisqu’elle doit être installée place d’Alésia dans le 14e arrondissement de Paris. Cette localisation constitue aussi un test majeur pour cette technologie puisque la place accueille quelques 72 000 véhicules par jour. Les travaux pour le raccordement du puits de carbone au réseau d’assainissement, pour l’évacuation de la biomasse produite, ont déjà commencé et le dispositif devrait être en place dans les semaines à venir.

Côté performance, le couple Suez Fermentalg assure qu’un puits de carbone capte autant de CO2 que 100 arbres soit une tonne de C02 par an. Avec une contenance de seulement un mètre cube, ces deux tests seront décisifs pour mesurer le rendement du dispositif en conditions réelles.