Santé humaine

Actualité

La e-santé redéfinit les relations entre médecin et patient

  Les technologies numériques ont bouleversé le secteur médical en améliorant les pratiques et en redéfinissant le rôle du patient, mais elles posent aussi des questions éthiques. Cardiologie, pneumologie, urgences, pédiatrie… 92% des médecins considèrent que la place des technologies numériques a fortement augmenté dans leurs pratiques ces dernières années. C’est l’un des résultats du sondage Ipsos présenté le 31 janvier par l’ASIP Santé, l’Agence française de la santé numérique, au cours d’un colloque consacré aux perspectives de la santé numérique. On apprend notamment que 96% des médecins généralistes sont désormais équipés de logiciels de gestion de patients. Une évolution positive selon Luc Barthélémy, de l’Institut Ispos, qui témoigne d’une acceptation de l’outil numérique au cours de la dernière décennie. Avec pour conséquence pour médecins et patients de faciliter la prise de rendez-vous et la transmission de l’information. Rapport horizontal De fait, la médecine du futur telle qu’on l’évoquait en frissonnant dans les colloques du milieu des années 2000 est belle et bien installée. La première expression de cet avènement est passée par la redéfinition des rapports patient-médecin. « Avec le […]

Accès restreint

Vous devez être abonné(e) et connecté(e) pour lire la suite

Déjà abonné(e) ? Identifiez-vous

S'abonner Acheter 4.99 €