Interview Maryvonne Hiance, Présidente de France Biotech Vous venez d’être nommée Présidente de France Biotech, à peine un mois après la fusion d’Effimune, la société que vous dirigiez, avec OSE Pharma pour donner naissance à Ose Immunotherapeutics Effectivement, le 31 mai dernier, je prenais la Vice-Présidence et la Direction stratégique d’Ose immunotherapeutics, aux côtés de Dominique Costantini, Directeur général, et le 30 juin, j’étais élue à la Présidence de France Biotech. Mon rôle stratégique à la gouvernance d’OSE Immunotherapeutics est en totale cohérence avec ma nouvelle responsabilité au sein de France Biotech que j’ai accepté avec l’ambition de favoriser un environnement favorable pour les entreprises de technologies innovantes de la santé afin qu’elles deviennent des leaders mondiaux. Le siège de la nouvelle société s’est installé à Nantes. Pourquoi Nantes ? Premier centre européen de la greffe du rein, Nantes est une pionnière de la recherche en immunologie. Dans la transplantation et la greffe, le système immunitaire cherche à éliminer ce qu’il considère comme étranger, à savoir l’organe donneur greffé, et un rééquilibrage du système immunitaire est donc nécessaire. […]

Accès restreint

Vous devez être abonné(e) et connecté(e) pour lire la suite

Déjà abonné(e) ? Identifiez-vous

S'abonner Acheter 4.99 €