Hervé Watier, coordinateur du LabEx MAbImprove  « La région Centre a renouvelé le plan régional ARD2020 sur les biomédicaments jusqu’en 2019 impulsant une nouvelle dynamique dans les partenariats publics et privés ». La cinquième édition des Assises Industrielles de l’Anticorps (AIS2017) vient de se terminer. Quel bilan faites-vous de cette nouvelle édition ? Près de 300 personnes ont assisté à ce symposium international organisé par Polepharma, MAbDesign et le LabEx MAbImprove. Le succès se confirme et s’amplifie, tant auprès des académiques que des industriels, et donne une impulsion pour de vrais échanges, ce qui est l’enjeu principal de l’événement. Pourquoi avoir choisi les anticorps conjugués (ADCs) cette année ? C’est une thématique importante, complémentaire du sujet traité l’an dernier (nouveaux formats d’anticorps), et qui se rapporte aussi à l’ingénierie des anticorps. Le message véhiculé sur le congrès étant que les ADCs peuvent trouver leur place et leur efficacité en clinique aujourd’hui. La preuve de concept est bien établie, même si les technologies ont encore besoin de gagner en maturité. Beaucoup d’inconnues persistent et peuvent freiner le développement, du fait de la complexité de la structure […]

Accès restreint

Vous devez être abonné(e) et connecté(e) pour lire la suite

Déjà abonné(e) ? Identifiez-vous

S'abonner Acheter 4.99 €