? Image de bactéries-Google L‘intestin d‘un humain adulte abrite plus d‘un kilo de bactéries. C‘est donc ce que l‘on pourrait appeler un organe, pouvant peser jusqu‘à 5kg, un organisme « étranger » qui se nourrit de ce que nous avalons… Mais loin d‘être une sorte d‘« Alien » hostile, cette flore intestinale composée de milliards de micro-organismes anaérobies pour la plupart, appelée microbiote, se comporte comme un allié pour son hôte. En effet, sans lui nous serions incapables d‘assimiler certains aliments qu‘il digère d‘abord pour son compte, avant de fabriquer des éléments qui nous sont indispensables : plus qu‘un mutualisme, on peut vraiment parler d‘un symbiotisme. Le microbiote se montre même capable de réguler l‘expression de certains de nos gènes, et les chercheurs soupçonnent les déséquilibres dans la diversité des espèces présentes d‘être impliqués dans de nombreuses maladies métaboliques voire neurologiques. Si on n‘en comprend pas encore tous les mécanismes, les transferts de microbiote chez l‘animal et chez l‘homme ont ouvert des pistes thérapeutiques très prometteuses, notamment dans certaines inflammations intestinales graves, le diabète, l‘obésité, et les maladies cardiovasculaires. La […]

Accès restreint

Vous devez être abonné(e) et connecté(e) pour lire la suite

Déjà abonné(e) ? Identifiez-vous

S'abonner Acheter 4.99 €