Les prix ont été remis le 16 avril lors de la cérémonie de clôture de BIOVISION 2015 en présence d’Alain Mérieux, président de la Fondation pour l’Université de Lyon et président de l’Institut Mérieux, et de Gérard Collomb, président de la Métropole de Lyon et sénateur-maire de Lyon.

Le prix BIOVISION Next/TWAS/Université de Lyon/SATT Pulsalys Lyon St-Etienne, nouveauté de cette année, est allé à Mohamed Abdelsalam de l’Université de Sao Paulo/School of Pharmaceutical Sciences. Il a été remis par Peter McGrath, coordinateur, TWAS (The World Academy of Sciences) / IAMP (the InterAcademy Medical Program), Frank Debouck, directeur de l’Ecole Centrale de Lyon, qui représente le président de l’Université de Lyon, Khaled Bouabdallah, et Marc Legal, PDG de Pulsalys. Ce prix récompense le projet le plus prometteur.

Michel Goldman, co-président du comité de sélection Catalyzer, Professeur à l’Université Libre de Bruxelles et ancien président de l’Innovative Medicine Initiative, a ensuite décerné le 2015 BIOVISION Catalyzer Award à Diabeloop puis deux prix spéciaux du comité de sélection BIOVISION Catalyzer à Cartimage et au projet GitHealth de Novadiscovery. Ces prix récompensent des projets à fort potentiel d’innovation, apportant un bénéfice aux citoyens et à la société.

Les prix Investor Conference biotech et medtech, remis par Florent Gros, directeur général, Novartis Venture Fund, ont été respectivement attribués à Alizé Pharma et FineHeart. Le prix spécial du jury Investor Conference est revenu à Kallistem. Ces prix viennent couronner les entreprises identifiées par le comité de sélection pour leur approche particulièrement porteuse d’innovation et leur contribution aux avancées médicales et sociétales.

« Money is coming » – Pour réconcilier l’économie réelle et le financement, Jean Rognetta, président de PME Finance, a remis quatre prix qui illustrent croissance et innovation :

les deux principales introductions en Bourse sur Euronext depuis BIOVISION 2014 : Cerenis en biotech et Supersonic Imagine en medtech
les deux sociétés cotées montrant la plus forte croissance du chiffre d’affaires sur les trois dernières années sont respectivement Valneva en biotech et Diaxonhit en medtech

Enfin, les finalistes de Lyon Start-up ont été dévoilés :

– Dans la catégorie projet à potentiel, ont été pris en compte le caractère innovant, la capacité à répondre à un besoin, la création de valeur, le potentiel et la faisabilité :
1er prix remis à Prototypo, 2e prix remis au projet IceStick
– Dans la catégorie entreprise à potentiel, c’est le caractère innovant et le potentiel de création d’emplois qui ont été évalués : 1er prix remis à Watch Live, 2ème prix remis à Chantiers Passerelles.