L’intelligence artificielle est au cœur des enjeux de santé. Datathons, hackathons, challenges  se succèdent. L’idée de réunir des équipes pluridisciplinaires sur un sujet et dans un temps donnés tente de plus en plus des groupes pharma tels que Roche France, Pierre Fabre Médicament Santé ou encore des administrations publiques comme l’AP-HP. «  Nous étions 25 équipes  multidisciplinaires de haut niveau lors de ce challenge DAT-ICU 2018 (Datathon for Intensive Care Unit) organisé par l’AP-HP (Assistance Publique – Hôpitaux de Paris) en partenariat avec le MIT Critical Data et quelques partenaires industriels. Les données étaient celles de la base de donnée ouverte MIMIC, mise au point par le « MIT Lab for computational physiology ». C’était une belle occasion de collaborer avec une concentration de gens talentueux, aux profils diversifiés. Certains participants sont venus de loin, il y avait aussi bien des professionnels de la santé que des spécialistes de la data science, des collaborateurs de chez Google, à des chercheurs de l’Imperial College à Londres ou encore des chercheurs venus du Brésil » témoigne avec enthousiasme Sébastien Tréguer, datascientist et membre du […]

Accès restreint

Vous devez être abonné(e) et connecté(e) pour lire la suite

Déjà abonné(e) ? Identifiez-vous

S'abonner Acheter 4.99 €