Agro-environnement

Dépollution

Santé humaine

Actualité

L’Inra confirme son engagement auprès des start-ups et annonce une prise de participation au capital d’EnobraQ

EnobraQ, INRA, TWB

 

Depuis 2015, l’Inra a adopté une politique de participation dans des start-up, ouvrant ainsi la voie à une nouvelle forme de valorisation économique de ses résultats de recherche. Elle permet aussi d’accompagner l’innovation, de favoriser la réussite de ces jeunes sociétés et de créer des emplois. EnobraQ a été créée à la fin de 2015, à partir des travaux menés au Laboratoire d’Ingénierie des Systèmes Biologiques et des Procédés (CNRS- Insa Toulouse-Inra), étudiant des procédés ciblant l’utilisation de gaz carbonique (CO2) au lieu du glucose, et de l’hydrogène comme source d’énergie. EnobraQ se consacre au développement des biotechnologies dites de « 4ème génération » visant à utiliser le CO2 dans des procédés de fermentation pour produire des molécules industrielles. La société, hébergée à la TWB, a récemment réorienté ses développements et cible dorénavant des marchés aussi divers que la nutrition, l’agro-alimentaire, la cosmétique, la pharmacologie et les bioplastiques.  L’Inra et EnobraQ collaborent dans le cadre d’un contrat de recherche sur l’un des axes de développement. Ce projet jugé particulièrement innovant et stratégique par l’INRA a été soumis à son Conseil d’administration qui a délibéré en faveur de cette prise de participations dans EnobraQ, par conversion de créance en participation au capital.