Santé humaine

Actualité

MedinCell s’attaque au Graal des traitements à action prolongée

La société montpelliéraine MedinCell innove sur le plan de la délivrance du médicament avec la technologie BEPO qui va permettre l’arrivée prochaine de nombreux traitements à action prolongée. Objectif : en finir avec la non-observance et ses nombreuses conséquences en remplaçant la prise régulière d’un traitement par une simple injection sous-cutanée qui joue le rôle de mini-pompe virtuelle entièrement biorésorbable pour une durée allant de quelques jours à plusieurs mois, en fonction des besoins thérapeutiques. La plateforme technologique BEPO permet la mise au point de formulations nouvelles composées d’une molécule thérapeutique, de copolymères brevetés par MedinCell et d’un solvant organique qui solubilise la molécule en suspension dans les polymères et la rend injectable en milieu sous-cutané.« En entrant en contact avec un milieu aqueux lors de l’injection, le BEPO forme immédiatement un dépôt semi-rigide qui encapsule les molécules », précise Christophe Douat, Directeur général de MedinCell. Ce dépôt, comparable à une mini-pompe, relargue de manière régulière le principe actif, au fur et à mesure qu’il se dégrade jusqu’à entièrement disparaître. Nous contrôlons le temps de résorption du dépôt, qui peut aller de quelques jours à […]

Accès restreint

Vous devez être abonné(e) et connecté(e) pour lire la suite

Déjà abonné(e) ? Identifiez-vous

S'abonner Acheter 4.99 €