Santé humaineImmunothérapies

Actualité

OSE Immunotherapeutics reçoit l’approbation des autorités réglementaires belges pour lancer un essai clinique de Phase 1 avec OSE-127, antagoniste du récepteur à l’IL-7

 

 

OSE Immunotherapeutics SA a reçu l’autorisation de  l’Agence Fédérale des Médicaments et des Produits de Santé (AFMPS) et du Comité d’Ethique belges pour lancer une étude clinique de Phase 1 d’OSE-127, un anticorps monoclonal ciblant le récepteur IL-7 (IL-7R) avec un mécanisme d’action original.

L’étude clinique d’escalade de dose de Phase 1, de première administration à l’homme, vise à évaluer la sécurité et la tolérance de doses uniques et répétées d’OSE-127 administrées par voie intraveineuse et sous-cutanée. Cet essai randomisé, en double aveugle contre placebo, prévoit l’inclusion de 63 volontaires sains

Le démarrage de cette Phase 1 clinique représente une avancée majeure pour OSE-127. La récente publication dans Nature Communications (1) décrivant son mécanisme d’action innovant confirme son potentiel thérapeutique dans le traitement des maladies auto-immunes et inflammatoires chroniques », commente Alexis Peyroles, Directeur général d’OSE Immunotherapeutics.

OSE-127, ciblant spécifiquement l’IL-7R (prédictif de la non réponse aux traitements des maladies inflammatoires intestinales) et favorisant en parallèle l’action des lymphocytes T régulateurs au niveau muqueux, présente un profil clinique original pour son développement dans des pathologies intestinales auto-immunes invalidantes.

OSE-127 est développé dans le cadre d’un accord d’option de licence avec Servier* jusqu’à la finalisation d’une phase 2 clinique prévue dans la rectocolite hémorragique, une maladie auto-immune de l’intestin, et en parallèle dans le syndrome de Sjögren.

 

(1) IL-7 receptor blockade blunts antigen-specific memory T cell responses and chronic inflammation in primates