Santé humaineImmunothérapies

Brève

Par’Immune signe un accord de transfert de savoir-faire avec le CHU de Lille

 

Par’Immune, la société biopharmaceutique lilloise qui développe une nouvelle thérapie basée sur la protéine P28GST issue d’un parasite helminthe pour lutter contre les maladies auto-immunes et inflammatoires, a signé le 21 novembre un accord de transfert avec le CHU de Lille.  Cet accord prévoit le transfert à Par’Immune de la base de données cliniques et de savoir-faire concernant la molécule P28GST et sa fabrication. La société renforce ainsi fortement sa propriété intellectuelle et industrielle en devenant propriétaire de toutes les données des essais cliniques de Phase 1 et 2 déjà réalisés, ainsi que de tous les droits d’exploitation qui y sont liés. Un savoir-faire clinique représentant près de 20 ans de recherche des Professeurs André et Monique Capron sur cette protéine P28GST. « Ces données nous permettent de gagner un temps précieux dans le développement de notre candidat médicament, alors que nous travaillons actuellement pour accélérer les recherches cliniques de phase II dans plusieurs indications en levant des fonds importants, au cours de l’année qui vient, auprès d’investisseurs français et internationaux. » ajoute Abderrahim Lachgar, Président de Par’Immune.