Non classé

Édito

Pourquoi l'Inde?

A quels clichés associez vous l’Inde ? Bidonvilles & mendicité ? Films Bollywood & yoga ? Films de Satyajit Ray en noir & blanc ? Gandhi ? Gange ? Informatique ? Lenteur bureaucratique ? Tourisme ?

Nous sommes en 2015, l’Inde change d’image. Avec ses 1,3 Md de population, cette grande démocratie devient incontournable. Contrairement à la Chine, l’Inde a gardé sa culture millénaire, ce qui séduit l’Occident. Michel Testard nous prédit que l’avenir de la France passe par l’Inde. Une idée loufoque vue de France ? L’Inde l’endroit de tous les possibles ? Pourquoi ? Comment réussit-on dans un pays où rencontrer la bonne personne relève de l’exploit ?

En zoomant sur les Etats les plus dynamiques on constate que la dernière décennie a été porteuse de changements et d’ouverture sur l’étranger. Même si on estime encore à environ 250 millions, le nombre d’Indiens vivant en dessous du seuil de pauvreté, la classe moyenne est en plein essor. En 2013, ils étaient près de 170 millions à prendre un avion en ligne intérieure, soit quatre fois plus qu’au début des années 2000. Pourquoi  les Indiens bougent-ils ? Pour les affaires, le travail, les pèlerinages, la famille. Aussi, parce qu’ils sont dans l’air du temps. Les Indiens sont jeunes. Avec plus de 650 Millions d’Indiens de moins de 26 ans en 2015, cette grande démocratie déborde d’énergie humaine. Cette jeunesse a une volonté et un optimisme qui manquent cruellement à notre vieille Europe. Bien que dans une société patriarcale, des jeunes s’imposent à la tête de grandes compagnies innovantes. De plus en plus compétents, ces jeunes ont des exigences de confort et sont des consommateurs.

Think global, act local, c’est l’Inde. La promotion de l’innovation frugale qui est une innovation produite localement, peu coûteuse et de qualité, permet à la population indienne d’être fière de son Système D ou Jugaad. Loin de fustiger cette façon simple d’innover, le gouvernement promeut son efficacité et lance des financements locaux et nationaux. Depuis fin 2014, le nouveau Premier Ministre Modi veut rendre l’Inde plus attractive pour les investisseurs étrangers. Arrivera-t-il à surmonter l’opposition du parti du Congrès à la Chambre Haute (Sénat) ? Arrivera-t-il à se débarrasser des babus (terme péjoratif pour les bureaucrates au temps de la colonisation britannique) ? Enfin va-t-il convaincre les pays occidentaux ? Notamment les Américains qui, un an après l’arrivée de Modi, ne le trouvait pas assez doer.

Avec des multinationales cotées au Nasdaq, une médecine de pointe, l’Inde est un grand pays (6 fois la France) très contrasté où tout est possible ou presque… Alors, l’image de l’Inde est-elle en voie de devenir synonyme de compétences, économie, essor? Peut-elle supplanter le compétiteur chinois en restant une démocratie?

Ce numéro spécial Industries des Sciences du vivant en Inde est une introduction au paysage national des agences, entreprises, incubateurs et centres de recherche. Il a pour objectif principal d’orienter vers de nouvelles idées, de faire penser différemment et de découvrir un marché en pleine expansion. Expansion qui est lente, mais certaine. L’Inde représente un marché phénoménal qui pourrait tout-à-fait devenir le moteur économique mondial de demain.

Véronique Briquet Laugier