Non classé

Actualité

Un premier essai clinique à partir de CRISP-CAS mené en Chine

Des oncologues de la Sichuan University en Chine viennent de lancer un essai clinique , comme le rapporte la revue Nature.  L’essai inclut des patients atteints d’une forme agressive de cancer du poumon, chez qui les traitements classiques ont échoué.

En utilisant la technologie CRISP-CAS, les chercheurs de l’équipe de Lu You interviendront sur des cellules immunitaires (lymphocytes T) prélevées chez le patient pour supprimer un gène dont le rôle est de produire la protéine PD-1. Celle-ci empêche les lymphocytes T de s’attaquer aux cellules “normales” et atténue donc leur agressivité. En revanche, en ciblant les cellules cancéreuses, ils devraient pouvoir ttaquer les tumeurs cancéreuses. Les chercheurs ont donc multiplié ces lymphocytes T  modifiés en laboratoire et vont les réinjecter à un premier patient pour s’assurer de leur innocuité.