Non classé

Brève

Une soirée avec CRISPR à l'ENS

  La technologie d’édition génomique CRISPR canalise de nombreuses curiosités. C’est pourquoi elle a fait l’objet de la première conférence Olivier Legrain Science et Société, du nom du mécène qui les soutient, organisée par l’École normale supérieure de Paris le 17 janvier dernier. Déjà 30 ans Cette soirée était l’occasion de revenir sur l’histoire de cette technologie, depuis la découverte des séquences CRISPR dans les bactéries en 1987 par Yoshizumi Ishino de l’Université Osaka (1). Philippe Horvath, de la société DuPont et considéré comme un des découvreurs du système bactérien, a expliqué que l’utilité de ces répétitions de séquence était alors inconnue. La description du système s’est poursuivie avec l’identification des nucléases associées (Cas) en 2002 (2). Il faudra attendre 2005 pour que des chercheurs du groupe DuPont, dont Philippe Horvath, travaillant sur des bactéries lactiques, établissent le lien avec la résistance aux phages puis démontrent le rôle de CRISPR en tant que système de défense bactérien (3). La découverte en 2011 par Emmanuelle Charpentier du tracrRNA (4) et le détournement du système afin d’éditer le génome en 2012 par […]

Accès restreint

Vous devez être abonné(e) et connecté(e) pour lire la suite

Déjà abonné(e) ? Identifiez-vous

S'abonner Acheter 4.99 €