Le 23 mars 2018, près de 160 chercheurs, cliniciens, institutionnels, industriels et agences gouvernementales, en provenance de 35 pays se sont réunis à Paris pour lancer l’initiative ARRIGE : Association pour la recherche responsable et l’innovation dans l’édition du génome, visant à promouvoir une gouvernance mondiale de l’édition génomique. ARRIGE est une association à but non lucratif issue du Comité d’Ethique de l’Inserm (CEI), inquiet du développement des technologies développées de manipulation du génome des êtres et organismes vivants dans le cadre d’approches dites de précision et de la révolution CRISPR. « Cette technique peut modifier de façon précise et rapide le génome de cellules eucaryotes, souligne François Hirsch, membre du CEI et consultant expert éthique auprès de la Commission Européenne. La méthode est redoutablement efficace, relativement simple, très rapide et peu coûteuse malgré les risques que cela peut engendrer. » La « révolution CRISPR » A ce jour, la technologie CRISPR est également appliquée sur des cellules animales et végétales notamment sur les animaux d’élevage (moutons, porcs) avec la possibilité d’une commercialisation. En 2016, l’agence de réglementation européenne (HFEA) autorise la première utilisation de […]

Accès restreint

Vous devez être abonné(e) et connecté(e) pour lire la suite

Déjà abonné(e) ? Identifiez-vous

S'abonner Acheter 4.99 €