à l’Institut de génétique humaine de Montpellier